Accueil Monde Europe

Grèce: «Nous sommes revenus 80 ans en arrière!»

Le désenchantement est grand dans la population après quatre ans de gouvernement de gauche, incarné par Syriza. Les élections législatives anticipées du 7 juillet prochain pourraient bien ramener la droite au pouvoir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le marché central d’Athènes semble avoir été vidé par le soleil qui brûle la ville. Seuls quelques touristes en sueur errent dans les travées ; les clients sont rares. Maria les attend dans sa boutique d’olives « made in Greece ». « Il n’y a personne avec cette chaleur », se désole-t-elle. Avant de préciser : « Avec la crise, surtout ! » Pour elle, après quatre ans de gouvernement Syriza, le parti de la gauche grecque, « rien n’a changé ! » Elle n’est pas sûre d’aller voter aux législatives anticipées du 7 juillet tant elle est convaincue que « les responsables politiques sont tous les mêmes ! » et que « la situation se dégrade depuis 2009 » quand le social-démocrate Giorgos Papandreou est arrivé au pouvoir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs