Accueil Société

La famille de Theo Hayez garde la foi: «Les polices australienne et belge vont accélérer les choses»

Theo Hayez, originaire de Overijse, était en voyage en Australie depuis fin 2018. Il a été aperçu pour la dernière fois le 31 mai en Australie alors qu’il devait retourner en Belgique début juin.

Temps de lecture: 2 min

Les proches de Theo Hayez ont fait part dimanche de leur reconnaissance envers les polices belge et australienne ainsi qu’envers les volontaires de la communauté de Byron Bay qui participent aux recherches pour retrouver le jeune Belge disparu dans la localité australienne depuis le 31 mai.

Disparition de Theo Hayez : quelle aide vont apporter les policiers belges ?

Les proches du garçon originaire d’Overijse s’exprimaient devant la presse australienne dimanche à Byron Bay après une nouvelle journée de recherches menées par des résidents et après avoir rencontré les policiers belges arrivés ce week-end pour collaborer à l’enquête avec leurs homologues australiens.

Disparition de Theo Hayez en Australie : les recherches se poursuivent avec des volontaires

Laurent Hayez, le père de Theo, a fait part de sa confiance dans les policiers et reconnu la qualité de leur travail. Il a précisé ne pas avoir fait appel lui-même à l’assistance des trois agents belges, assurant que les autorités des deux pays œuvrent de concert « depuis le début ».

« Plus il y a des gens sur l’affaire, mieux c’est »

Le déplacement à Byron Bay de deux enquêteurs de la police judiciaire fédérale et d’un de la cellule de personnes portées disparues est « une bonne chose pour contribuer à assister la police australienne, c’est plus facile pour communiquer », a décrit la cousine de Theo, Lisa Hayez. « Plus il y a des gens sur l’affaire, mieux c’est. (…) En travaillant ensemble, les polices australienne et belge vont accélérer les choses », a-t-elle ajouté, soulignant aussi sa reconnaissance envers la communauté de Byron Bay très mobilisée pour les aider.

Pour Laurent Hayez, le papa de Théo : « Chaque minute semble durer une heure depuis le 31 mai » (vidéo)

M. Hayez a assuré que le support témoigné depuis la Belgique et par les habitants de Byron Bay permettait de « garder la foi » et de « rester fort ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko