Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Vincent Kompany impose déjà sa griffe à Anderlecht

Samedi, à Audenaerde, supporters et curieux n’avaient d’yeux que pour le « joueur-manager » du Sporting. S’il n’a pas joué, Kompany ne s’est pas reposé pour autant : il a coaché ses ouailles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le chemin entre le vestiaire et le bus ne semblait pas si long. 100 mètres tout au plus. Pourtant, il en a fallu du temps à Vincent Kompany pour rejoindre ses coéquipiers qui l’attendaient pour repartir. Tous les gens présents pour le match de préparation à Audenaerde (0-6) étaient là pour approcher au plus près « Vince the Prince ». Entouré par des policiers en civil et jamais lâché du regard par son assistant personnel, Rodyse Munienge, le « joueur-manager » a été assailli sans jamais rechigner à répondre favorablement aux demandes des supporters d’un autographe, une photo ou un selfie. Un premier bain de foule qui illustre l’impact de son retour dans son club formateur dans les cœurs et les esprits des supporters du RSCA mais également dans ceux qui aiment le foot en Belgique. Un sentiment qui a même parcouru certains joueurs à Neerpede. « Cela faisait bizarre de le voir dans le vestiaire le premier jour », reconnaît Hannes Delcroix.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs