Accueil Économie Mobilité

Le code de la route change ce lundi 1er juillet: gare aux amendes plus salées

Les centristes devront notamment payer une amende plus salée à partir de ce lundi 1er juillet.

Temps de lecture: 2 min

Plusieurs infractions au code de la route verront leur degré de gravité rehaussé à partir du 1er juillet 2019. C’est notamment le cas des automobilistes qui roulent sur la bande d’arrêt d’urgence et qui risqueront désormais une amende de 174 euros contre 58 euros jusqu’ici, l’infraction passant du premier au troisième degré. Il s’agit d’une des adaptations qui découle des nouvelles règles de roulage publiées au Moniteur belge, comme rapporté par le SPF Mobilité.

Découvrez tous les grands changements attendus à partir de ce 1er juillet

Monopoliser la bande du milieu coûtera également plus cher. En effet, tout automobiliste qui ne se rabat pas à droite après une manœuvre de dépassement, en particulier sur l’autoroute, écopera d’une transaction immédiate de 116 euros. Cette infraction devient une infraction du deuxième degré.

L’interdiction de dépasser en cas de précipitations pour les véhicules et les remorques d’une masse maximale autorisée de plus de 7,5 tonnes devient aussi une infraction du deuxième degré, tout comme le fait pour les bus, autocars et autres véhicules, dont la masse maximale autorisée est supérieure à 3,5 tonnes, de circuler sur la bande la plus à gauche sur une autoroute à trois bandes. Cela signifie que ces infractions feront l’objet d’une perception immédiate de 116 euros, contre 58 euros aujourd’hui.

Les «centristes» de la route seront punis comme ceux qui les dépassent par la droite

Une remise plus rapide des amendes

Non seulement les sanctions pour certaines infractions deviennent plus sévères mais la police pourra aussi prochainement verbaliser plus rapidement. La liste des infractions qui pourront être constatées avec des appareils automatiques -sans présence physique d’un agent- sera en effet élargie le 1er juillet.

On y retrouvera des infractions telles que la conduite en sens non autorisé, le blocage d’un carrefour même si le feu vous y avait préalablement autorisé (175 euros), le non-respect d’un panneau de signalisation ou d’un marquage au sol, etc.

Stationnements : gare à ceux qui partent en vacances pendant le Tour de France

Par ailleurs, toutes les infractions liées aux dépassements et interdictions de dépassement ont été ajoutées à l’éventail des infractions pouvant être détectées par une caméra ANPR (pour «Automatic Number Plate Recognition», qui lit les plaques d’immatriculation des véhicules, NDLR).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Gits Gisèle, mardi 2 juillet 2019, 8:57

    @ Francois Luc :Si je suis d'accord avec le fait qu'une infraction est une infraction et que l'amende doit être la même pour tous, je me permets quand même de vous dire que, sans être jalouse le moins du monde, les conducteurs de BMW, d'AUDI et d'une manière générale de toutes ces voitures dites " de classe " - dont ils ne sont généralement pas propriétaires mais qui sont des voitures de société qu'ils n'echangeraient pour rien au monde contre un salaire plus élevé - sont les principaux acteurs de gestes discourtois sur la route. Leur règle favorite : tirez-vous, j'arrive! Quelle réussite !

  • Posté par Lambert Charles, lundi 1 juillet 2019, 9:31

    Etonnants, tous ces commentaires! La loi doit s'appliquer à tous à tout moment et le fait que l'un gagne 1.600 et l'autre 4.000 EUR par mois n'a pas à être pris en compte. Je trouve anormal que la radio, ainsi que des moyens embarqués, signale la position des radars sur les routes induisant de ce fait un respect à géométrie variable de la loi. Le nombre d'infractions au code de la route ne cesse d'augmenter. Pour gagner une place dans une file, certains sont prêts à tout, même à risquer la peau des autres.

  • Posté par Dutilleux Vincent, lundi 1 juillet 2019, 8:33

    Politiques faites votre boulot ! Et organisez une fiscalité juste. Vous n'avez toujours pas entendu le message des citoyens!

  • Posté par Francois Luc, lundi 1 juillet 2019, 6:47

    De toute façon, ce régime d'amendes est injuste : à quelqu'un qui gagne 1600 euros par mois, on prélèvera 10% de son salaire (qui lui permettent de vivre ou survivre) . A quelqu'un qui en gagne 4000, ce sera seulement 3% (de son superflu). Ce système qui impacte les plus faibles est une "licence de tuer" aux propriétaires de BMW X, d'Audi Q et autres véhicules équivalents.

  • Posté par BOUILLOT PIERE, jeudi 29 août 2019, 12:51

    La proportionnelle entre revenu et amende devrait être appliquée, c'est logique - comme le contributions...

Plus de commentaires

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb