Accueil La Une Belgique

Entre besoin de reconnaissance et de régulation

Le secteur doit absolument être encadré sur le plan légal. Un défi pour le futur ministre bruxellois en charge du Tourisme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis leur arrivée à Bruxelles, les visites guidées à prix libre n’ont pas fait que le bonheur des touristes en quête de plaisirs rapidement consommés à peu de frais. Au cours des dernières années, la presse s’est aussi fait l’écho à plusieurs reprises de tensions naissantes entre ces nouveaux acteurs et les guides diplômés exerçant de manière traditionnelle, comme indépendants, au travers d’associations ou de sociétés. Une situation dont Rafael se dit conscient, expliquant avoir lui-même été un jour pris à partie alors qu’il travaillait. « Après, je comprends qu’ils ne sont pas très contents que des gens comme nous, avec nos parapluies, viennent les remplacer, ou dans certains cas raconter des choses inexactes », admet-il.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs