Hong Kong : des manifestants forcent l’entrée du Parlement, la police lance un ultimatum (photos)

Hong Kong : des manifestants forcent l’entrée du Parlement, la police lance un ultimatum (photos)

Des manifestants hostiles au gouvernement pro-Pékin ont envahi l’hémicycle du Parlement de Hong Kong et y ont déployé le drapeau de l’époque coloniale britannique après avoir forcé l’entrée du bâtiment, au jour de l’anniversaire de la rétrocession de l’île à la Chine.

Les manifestants ont déployé le drapeau aux couleurs britanniques à la tribune du Conseil législatif (LegCo), le Parlement local, où ils étaient entrés par dizaines après avoir brisé les baies vitrées blindées dont ils faisaient le siège depuis des heures.

Hong Kong : suspension du projet de loi sur l’extradition vers la Chine

Les manifestants forcent l’entrée du Parlement de Hong Kong (photos)

Les forces de l’ordre se trouvant à l’intérieur, qui avaient auparavant fait usage de gaz poivre pour les repousser, s’étaient apparemment repliées.

Cet assaut du Parlement rompt avec le caractère jusque-là largement pacifique des manifestations qui secouent l’île depuis plusieurs semaines. Celles-ci avaient été lancées initialement en réaction à un projet de loi du gouvernement visant à autoriser les extraditions en Chine continentale.

La police pourrait faire usage de la force

La police de Hong Kong a adressé un ultimatum aux manifestants qui sont entrés dans le parlement de ce territoire semi-autonome, menaçant de les en déloger par la force le cas échéant.

«Dans peu de temps, la police se rendra sur le site du Conseil législatif pour le faire évacuer. En cas d’obstruction ou si une résistance lui est opposée, la police fera usage de la force nécessaire», a déclaré un porte-parole dans une vidéo diffusée sur la page Facebook des forces de l’ordre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  2. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  3. La princesse Diana, le 12 juin 1997.

    Archive: avant Harry, sa mère Lady Diana avait aussi perdu le statut d’altesse royale

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite