Accueil Économie Entreprises

ArcelorMittal a cédé les clés de ses usines liégeoises à Liberty House

La vente avait été imposée par la Commission européenne, il y a un an, comme condition au rachat de l’Italien Ilva par le géant sidérurgique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

C’était le jour J, lundi, pour le groupe Liberty House, qui a pris ses quartiers sur les sites liégeois que lui a cédés ArcelorMittal. Cette vente avait été imposée par la Commission européenne, il y a un an, comme condition au rachat de l’Italien Ilva par le géant sidérurgique. Lundi, on pouvait enfin mettre un chiffre sur la transaction concernant les lignes liégeoises revendues (les lignes de galvanisation 4 et 5 de Flémalle et du fer-blanc à Tilleur) : 740 millions d’euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs