Accueil Économie Mobilité

Sécurité des compagnies aériennes: que faut-il vérifier avant de partir en vacances?

L’Europe supervise le niveau de la sécurité aérienne. Mais qu’en reste-t-il quand on quitte le ciel européen ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Chaque année, avec les vacances, les questions liées à la sécurité aérienne (re)font légitimement surface. Pour l’Europe, c’est clair, toutes les compagnies doivent répondre aux critères les plus stricts. Celles qui n’y répondent pas se retrouvent sur une liste, autrefois intitulée « liste noire », aujourd’hui plus diplomatiquement appelée « liste de sécurité aérienne » ou, en langue européenne administrative, la « liste communautaire des transporteurs aériens faisant l’objet d’une interdiction d’exploitation dans l’Union européenne ». Mais qu’en reste-t-il hors du ciel européen ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs