Accueil Monde Asie-Pacifique

La Chine et ses musulmans, une relation compliquée

L’affaire de la famille ouïgoure livrée à la police chinoise par l’ambassade de Belgique à Pékin remet en lumière les relations difficiles entre le parti communiste chinois et les minorités musulmanes de Chine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Gérer un pays de 1,3 milliard d’habitants appartenant à 56 groupes ethniques différents n’est évidemment pas chose facile. Depuis plus de 40 ans, le pouvoir chinois contrôle d’assez près les différents groupes ethniques autres que les Hans, qui représentent 92 % de la population chinoise. Avec une attention toute particulière pour les musulmans.

« Il y a en Chine 20 millions de musulmans », explique Hacer Zekiye Gonul, doctorante à l’ULB et chercheuse en études extrême-orientales.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs