Accueil Culture

Lucky Luke dégaine les originaux de Morris

Morris repose dans le ciel de l’Ouest depuis 2001 mais Lucky Luke veille sur son ombre. Une exposition de dessins historiques met en scène le génie parodique de ses aventures.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 3 min

Caramba ! Quel talent ! Lucky Luke est né il y a septante ans et le lonesome cowboy n’a pas perdu un duel depuis. Légende de la bande dessinée franco-belge, il est aujourd’hui traduit en chinois, en arabe ou en vietnamien. En France, 89 % des enfants sont capables de dégainer son nom dans les enquêtes de notoriété. Jeudi matin, dès l’ouverture de l’exposition L’Art de Morris au Musée de la bande dessinée, ces pieds tendres étaient nombreux à se ruer vers l’or de plus de 150 originaux. L’extraordinaire dextérité du créateur de Lucky Luke est une invitation à chausser les bottes et à entrer debout dans la magie du Far West.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

«Nope»: film ovni et ambitieux

Très attendu, le troisième long-métrage de l’inventif Jordan Peele sort ce mercredi dans nos salles. Horreur, science-fiction, western et commentaire socio-politique au programme. Petit décryptage…

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs