Accueil La Une Belgique

Fédéral: les informateurs reconduits, histoire de gagner du temps

Les informateurs fédéraux vont tenter de dégager les enjeux majeurs pour le pays. Puis de rallier plusieurs partis pour y faire face. Mais CD&V et Open VLD sont coincés, tant que durent les négociations en Flandre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Mais que peuvent encore espérer les informateurs fédéraux, à part gagner du temps ? C’était la question qui dominait lundi, au sein des états-majors des partis. Malgré les refus du PS et de la N-VA de négocier ensemble, le Palais a finalement décidé de prolonger la mission de Didier Reynders (MR) et de Johan Vande Lanotte (SP.A). Et pas de quelques jours. Les deux hommes bénéficient d’un mois complet pour éclaircir la situation. Ils doivent remettre un rapport intermédiaire le 12 juillet, et un rapport final le 29 juillet.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Entretien Ducasse d’Ath retirée du patrimoine de l’Unesco: «Cette décision s’ancre dans un contexte critique pour le passé colonial»

L’institution explique son initiative en raison du « Sauvage », grimé de noir et introduit à la Ducasse d’Ath en 1873. Pour l’historienne Anne-Sophie Gijs, ce personnage s’inscrit dans une logique de supériorité héritée de la colonisation. Il faut en sortir. Ce qui est fondamental, c’est l’éducation et la contextualisation.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs