Accueil Léna

L’air conditionné pour résister à la canicule: le serpent qui se mord la queue

L’air conditionné : cette technologie en plein essor à travers le monde ne fait qu’aggraver le réchauffement climatique. Explications.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes », écrivait Bossuet. L’Europe a été écrasée par une canicule inédite dans son intensité depuis 2003. Et les habitants auront eu massivement recours, au travail ou à leur domicile, à la climatisation. Certains iront même jusqu’à acheter un climatiseur portable, très énergivore et peu efficace.

L’objectif est simple : échapper à l’écrasante chaleur de l’extérieur pour travailler ou flâner dans une atmosphère bien plus fraîche. Une intention anodine, semble-t-il, qui a séduit la planète entière – dix climatiseurs sont vendus chaque seconde à travers le monde. Pourtant, avoir recours à l’air conditionné a un impact non négligeable sur la planète, et entretient le changement climatique. Conséquence : la prochaine canicule sera encore plus forte que la précédente.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Esquenet Alexandre, dimanche 7 juillet 2019, 9:25

    Je fais tourner mon airco mobile avec mes panneaux solaires dans mon jardin ^^

  • Posté par Lambert Paul, samedi 6 juillet 2019, 14:23

    Enfin un article qui parle de l'influence de la clim sur le climat, il était temps

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs