Accueil Économie

La Province de Liège et le Tour, une histoire d’amour qui rapporte

Terre de vélo, la Province a accueilli sept fois la Grande Boucle depuis le début du millénaire. Dopant d’autant l’attractivité touristique de la région.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

L’histoire d’amour entre la Province de Liège et le cyclisme est vieille et solide. Presque aussi vieille que ce sport lui-même : après tout, n’est-ce pas (en partie) sur ses routes que se court, depuis 127 ans, la Doyenne des classiques, Liège-Bastogne-Liège. Tandis que sur les terribles pentes du Mur du Huy s’écrivent chaque année, dans le final de la Flèche Wallonne, quelques-unes des plus belles pages de l’histoire du vélo professionnel (ah, cette victoire de Philippe Gilbert en 2011 !). Deux épreuves dont l’organisateur n’est autre qu’ASO. Guère étonnant dans ces conditions que la province ait si souvent servi de terrain de jeu pour les coureurs du Tour de France. Rien que depuis le début du millénaire, la Grande Boucle s’y est installée à sept reprises (2001, 2004, 2006, 2010, 2012, 2015, 2017), dont deux fois pour un « grand départ » de Liège (2004 et 2012), des départs de Visé, Huy, Wanze et Verviers et des arrivées à Spa, Huy, Seraing et Liège.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs