Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Tour de France: ce que le Grand Départ rapportera à Bruxelles

Le bourgmestre Philippe Close est enthousiaste. Si l’évaluation chiffrée des retombées économiques de l’événement se révèle un exercice délicat, l’essentiel se situe d’abord en termes d’image pour la ville. Et s’inscrit dans la durée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Estimer les retombées d’un tel événement est toujours un exercice délicat. Tous les chiffres circulent. Les retombées les plus facilement objectivables sont celles directement liées à l’organisation de la course. Il va falloir loger 176 coureurs, 450 accompagnateurs, 2.000 journalistes, 600 personnes pour la caravane… Au total, Visit.Brussels estime que le Tour de France emmène dans sa roue 4.500 personnes pendant les 4-5 jours de présence. Soit 20.000 nuitées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Carré Albin, mercredi 3 juillet 2019, 9:34

    Si l'on considère que seul compte le secteur HORECA, peut-être est-ce une bonne affaire mais ce secteur ne représente qu'une fraction du commerce bruxellois. Pour les autres, ce cirque est une catastrophe. C'est le cas également dans les villes et villages traversés dont les commerces doivent fermer un samedi faute d'accessibilité.

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs