Accueil Opinions Chroniques

La Libra: une révolution financière?

Facebook a annoncé la création d’une nouvelle monnaie, la Libra. Une révolution ? Je ne pense pas.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 4 min

D’abord, clarifions ce que la Libra n’est pas. La Libra n’est pas une crypto-monnaie, comme le Bitcoin et des centaines d’autres, qui sont créées de manière totalement décentralisée sans l’intervention d’intermédiaires tels que les banques et les banques centrales, et qui dès lors se situent complètement en dehors du système de paiement actuel organisé par ces banques et banques centrales.

Le contraste avec la Libra est fort. Cette nouvelle monnaie sera émise de manière très centralisée et sera contrôlée par un petit nombre de personnes. Si elle se concrétise, la Libra sera plus centralisée que le système de paiement actuel.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Brasseur Michel, mercredi 3 juillet 2019, 20:04

    Zuckerberg est dangereux.

  • Posté par Vynckier Albert, mercredi 3 juillet 2019, 7:31

    c'est la fin de l'union monétaire?

Aussi en Chroniques

Chronique Carta Academica sur l’ouverture du droit et de la justice: où en est-on? Où va-t-on?

Tous les samedis, « Le Soir » publie la chronique d’un ou plusieurs membres de Carta Academica. Cette semaine : si la France commence à digitaliser ses décisions de justice, la Belgique est à la traîne. Pourtant, depuis 2007, la banque de données juriDict offre un accès gratuit et ouvert à la jurisprudence du Conseil d’Etat, en ayant recours à des logiciels libres qui garantissent l’indépendance de la juridiction vis-à-vis des tiers. Cet exemple illustre quelques enjeux essentiels pour nos démocraties.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs