Accueil Société Santé

Une éclipse totale de soleil au-dessus du Chili: environ 300.000 touristes ont fait le déplacement (photos)

Le passage de l’ombre de la Lune va entraîner plus de deux minutes d’obscurité totale en plein jour, et la température devrait baisser de trois à quatre degrés.

Temps de lecture: 2 min

Le Chili, épicentre de l’astronomie mondiale grâce à la présence de télescopes parmi les plus performants du monde, est mardi le témoin privilégié d’une éclipse totale de soleil, également visible dans une grande partie du Pacifique ainsi qu’en Argentine.

Tout ce qu’il faut savoir de l’éclipse solaire de ce mardi 2 juillet (vidéo)

Le phénomène a commencé à 13h01 (17h01 GMT) dans l’océan Pacifique et la bande d’obscurité totale, large de plus de 150 km, atteindra les côtes chiliennes à 16h38 (20h38 GMT), puis traversera le sud de l’Argentine, selon la Fondation chilienne d’astronomie.

À lire aussi Trou noir: comment les astronomes ont photographié l’invisible au cœur de la galaxie

Le passage de l’ombre de la Lune, qui va s’interposer entre le Soleil et la Terre, va entraîner plus de deux minutes d’obscurité totale en plein jour, et la température devrait baisser de trois à quatre degrés.

Au Chili, qui concentre près de 45 % des observations mondiales, environ 300.000 touristes, scientifiques, chasseurs d’éclipses, passionnés ou simples curieux ont fait le déplacement, selon les autorités, alors que les météorologues prévoient un ciel dégagé dans le nord du pays.

B9720132053Z.1_20190702093136_000+GS2DVHEMB.4-0

« La capitale du monde de l’astronomie »

« Le Chili est la capitale du monde en matière d’astronomie. Nous sommes les yeux et les sens de l’humanité pour pouvoir regarder, observer et étudier les étoiles et l’Univers », s’est félicité le président chilien Sebastian Pinera, qui a visité l’observatoire de la Silla, situé à 2.400 mètres d’altitude et opéré par l’Organisation européenne pour des observations astronomiques dans l’hémisphère austral (ESO).

« Il est très rare que la totalité d’une éclipse se voit au-dessus d’un observatoire. La dernière fois, c’était en 1991 » au-dessus de l’observatoire Mauna Kea, à Hawaï, s’est également réjoui Matias Jones, astronome à l’ESO, un des premiers observatoires internationaux à s’installer dans le nord du Chili.

Cette coïncidence permettra de mettre en pratique une série d’expériences. « Les éclipses sont l’occasion d’étudier la partie extérieure de l’atmosphère, qui est la couronne, puisque la Lune couvre toute la partie centrale du Soleil », explique-t-il.

CHILE-SOLAR-ECLIPSE (2)
CHILE-SOLAR-ECLIPSE (3)
CHILE-SOLAR-ECLIPSE (4)
CHILE ECLIPSE (2)
CHILE-SOLAR-ECLIPSE (5)
BRAZIL-SOLAR-ECLIPSE
CHILE-SOLAR-ECLIPSE (6)
SOLAR-ECLIPSE_CHILE (4)
SOLAR-ECLIPSE_CHILE (5)
COMBO-CHILE-SOLAR-ECLIPSE

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Le fédéral veut interdire de fumer dans certains lieux de plein air

La lutte contre le tabac doit prendre un nouvel élan. Dans le classement européen comparant les législations restrictives, la Belgique stagne à la dixième place, loin derrière l’Irlande ou encore la Hongrie. Le fédéral annonce de nouvelles restrictions pour 2025, notamment l’interdiction de fumer dans les parcs d’attraction.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs