Accueil Monde Union européenne

Nominations européennes: les quatre leçons à retenir

Le « paquet » de nominations arrêté comporte quelques nouveautés symboliques, des surprises, mais présente aussi des risques. Passage en revue.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 7 min

Après la première partie du Conseil européen, qui a duré une vingtaine d’heures ininterrompues de dimanche après-midi jusqu’à lundi midi, et qui s’était achevé dans la confusion la plus totale sur une « suspension » inédite de 24 heures, on s’attendait au pire pour la reprise mardi. Chacun bloquait déjà dans l’agenda la date du 15 juillet, évoquée pour un éventuel sommet suivant si celui-ci s’achevait sans succès. Il n’en a finalement rien été. Et Donald Tusk, le président du Conseil européen auquel Charles Michel succédera le 1er décembre, a même pu se féliciter de ce que la décision des 28 sur les nominations a pris cette année à peine plus de quatre semaines, alors qu’en 2014 elle avait pris trois mois, dans un contexte politique autrement moins compliqué. Le « paquet » de nominations arrêté comporte quelques nouveautés symboliques, des surprises, mais présente aussi des risques. Passage en revue

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs