Accueil La Une Culture

1

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Deux nigauds qui ont du génie

On est d’accord avec Serge Toubiana, directeur de la Cinémathèque à Paris quand il dit que chaque film avec Laurel et Hardy raconte le processus qui mène à la résolution harmonieuse d’une histoire qui ne les concerne pas, tandis qu’eux s’emmêlent les pinceaux du fait de leur incurable maladresse. Mais ce qu’il y a d’admirable, c’est leur sens de la chorégraphie, leur souplesse physique, leur capacité à prendre des coups et de rebondir. Et surtout d’occuper tout l’espace. Avec l’arrivée du parlant, ils créeront des gags sonores qui ne feront qu’enrichir leur comique déjà bien rôdé. « Ce qui importe, c’est que tout le monde, y compris les enfants, se sente supérieur à nous », disait Oliver Hardy. S’ils font toujours rire, c’est parce qu’ils véhiculent des valeurs éternelles. On recense encore plus de 200 fan-clubs à travers le monde...

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Les 30 livres de 2022 à ne pas rater

C’est un exercice évidemment totalement subjectif. Etablir un top 30, un best of, élire les meilleurs de l’année, que ce soit des livres, des musiques, des films, des expos, c’est périlleux. Mais l’équipe des Livres du Soir s’est lancée dans l’aventure. Il en ressort trente propositions de livres qui nous semblent indispensables. Plus cinq de livres belges qui le sont tout autant. Amusez-vous !

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs