Accueil Société

À Knokke, fini de se trimballer à moitié nu en rue

Cachez ce bikini ou ce torse nu que je ne saurais voir. L’échevin du Tourisme a décidé de faire passer le message de façon ludique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Qu’il y ait un dress code à Knokke n’étonnera personne. On ne parle pas ici du pull saumon noué sur les épaules, des mocassins en daim portés sans chaussettes, du pantalon framboise écrasée ou du polo siglé d’un crocodile. Ni, pour les filles, de l’attirail complet de marques de luxe surmonté de Ray-Bans. Mais d’une tenue « respectable » en dehors de la plage. Que ce soit en rue, dans les magasins, au glacier de la Poste, au restaurant ou au minigolf, il s’agira désormais de s’habiller et de se chausser décemment. Fini donc d’étaler ses abdos (ou sa brioche) au grand jour. L’échevin du Tourisme Anthony Wittesaele (Gemeente Belangen) a en effet décidé de rappeler aux touristes que le port du maillot et des tongs était autorisé sur la plage mais pas au-delà.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Dechamps Pascal , mercredi 3 juillet 2019, 23:53

    En fait une sorte de golf géant. L'etiket...

  • Posté par Clodong André, mercredi 3 juillet 2019, 21:04

    Knokke a de loin la meilleure gestion de sa côte balnéaire (sécurité, propreté etc). Les autres villes côtières n'ont que s'en inspirer.

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 3 juillet 2019, 20:27

    C'est vrai que c'est un problème MAJEUR. La famille, la patrie etc..

  • Posté par Claeys Alain, mercredi 3 juillet 2019, 17:05

    OK pour le torse nu, mais les tongs.... Il ne faut pas exagérer ! Bah, je suis persuadé que les pétasses bourrées de pognon du Zoute pourront tout de même porter leurs Tropéziennes sans ennuis !

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs