Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Des cultures moins arrosées en produits phytos

Pendant 5 ans, des agriculteurs de trois parcs naturels vont réduire l’usage de produits chimiques. L’objectif est de l’étendre à la Wallonie, si c’est concluant.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Mis en place par la Région wallonne et son ministre de l’Agriculture, René Collin, notamment suite à la demande du député-bourgmestre attertois Josy Arens qui veut faire de sa commune une entité « zéro pesticides », en tout cas qui en utilise le moins possible, le projet « Génération Terre » concerne depuis quelques mois trois Parcs naturels, ceux de la vallée de l’Attert, des plaines de l’Escaut et de la Burdinale-Mehaigne.

L’objectif avoué est de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires de 50 %, d’ici 5 ans, du moins si le programme perdure durant ce laps de temps, car si l’annonce a bel et bien été faite sur 5 ans, le financement du programme nécessitera une reconduction fin de cette année, un choix du futur gouvernement à la barre. Et si c’est le cas, dans 5 ans, on verra si les techniques adoptées et analysées sont dignes d’intérêt pour un développement à une plus grande échelle en Wallonie agricole.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs