Accueil Société

Primark, Zara et H&M: la fast fashion mais à quel prix?

Que se cache-t-il derrière les enseignes à prix minis ? Leur modèle non durable commence à faire sourciller le consommateur.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

A peine un demi-siècle que ça dure. Avec l’avènement du prêt-à-porter, dans les années 1960, les enseignes de « fast fashion » ont commencé à voir le jour : les suédoises Hennes et Mauritz ont fusionné en 1968 pour jeter les bases de l’empire H&M, l’espagnole Zara est née en 1975, la japonaise Uniqlo en 1984, tandis que l’irlandaise Primark fête aujourd’hui ses 50 ans…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs