Accueil Belgique

Van Eyken libéré: Koen Geens dénonce une situation alarmante

Le ministre de la Justice veut demander un audit du tribunal francophone au Conseil supérieur de la Justice.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le ministre de la Justice, Koen Geens, a annoncé vendredi vouloir demander au Conseil supérieur de la Justice (CSJ) de procéder à un audit du tribunal francophone de première instance de Bruxelles à la suite de critiques formulées par le président de cette juridiction, Luc Hennart, après la remise en liberté du député flamand Christian Van Eyken.

M. Van Eyken est sorti jeudi de prison en raison d’un vice de forme. Son mandat d’arrêt n’avait en effet pas été signé par le juge d’instruction.

M. Hennart a attribué cette erreur au manque de moyens affectés à la justice et de personnel. «Le juge qui a omis de signer le mandat d’arrêt de Christian Van Eyken est assisté d’un collaborateur qui n’est pas un greffier mais un ancien chauffeur du tribunal», avait-il expliqué jeudi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs