Accueil Économie

Le salaire du CEO Luc Partoune (un peu) raboté en 2018

Le décret transparence, entré en vigueur au 1er juillet 2018, produira pleinement ses effets en 2019 : le plafond des rémunérations est limité. Notamment pour le CEO de Liege Airport.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Têtues, les obligations de meilleure gouvernance et de plus grande transparence ont fini par rattraper l’aéroport de Liège : alors que cette société anonyme avait refusé l’an passé de détailler les rémunérations de ses administrateurs et dirigeants, elle n’a pu, dans ses derniers comptes annuels, que se plier à la récente réforme du Code wallon de la démocratie locale. En annexant enfin à son bilan l’obligatoire rapport de rémunération.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs