Un week-end jusqu’à 26 degrés et de la pluie: les prévisions météo région par région

Le temps va progressivement se dégrader.
Le temps va progressivement se dégrader. - Antoinette Reyners

Ce week-end, les températures vont grimper jusqu’à 26 degrés avant de redescendre la semaine prochaine, indique l’Institut royal météorologique (IRM). Ce jeudi, nous connaîtrons également un temps sec et ensoleillé. Le temps se dégradera à partir de samedi, augmentant fortement le risque d’averses.

Météo : un jeudi sous le soleil

Ce jeudi, les maxima seront proches de 19 degrés à la mer, 21 degrés en Hautes-Fagnes, 23 ou 24 degrés dans le centre, et autour de 25 degrés en Lorraine belge. Dans la moitié nord du pays, des voiles d’altitudes apparaîtront progressivement.

Ce soir et durant la première partie de la nuit, les voiles d’altitude se généraliseront progressivement au sud du pays aussi. Le temps restera généralement sec. Les minima se situeront entre localement 9 degrés en Ardenne et 13 ou 14 degrés dans l’ouest.

Les prévisions dans votre région

Vendredi, le mercure va augmenter de quelques degrés. Les maxima se situeront entre 19 ou 20 degrés à la mer, 25 degrés dans le centre et 27 degrés en Lorraine belge. Le temps restera sec avec des périodes de soleil et quelques bancs de nuages moyens et élevés. Dans le courant de la journée, le temps deviendra généralement ensoleillé à quelques voiles d’altitude près. Le soir et la nuit prochaine, le ciel sera d’abord peu nuageux et plus tard souvent dégagé. Les minima descendront entre 9 degrés en Hautes-Fagnes et 13 ou 14 degrés en Flandre.

Samedi, les maxima seront compris entre 20 degrés à la mer et 26 degrés en Campine et en Lorraine belge. Le temps sera d’abord ensoleillé sur la plupart des régions. Dans le courant de la journée, des cumulus se développeront et dans l’extrême sud du pays, une ondée est possible. L’après-midi, la nébulosité augmentera depuis le nord et en soirée, quelques faibles pluies seront possibles, principalement dans la moitié nord du pays.

>>Nos prévisions météo région par région

Dimanche, le front quittera le pays par le sud. Quelques gouttes de pluie seront encore possibles tôt au petit matin dans l’extrême sud du pays. Dans le courant de la journée, le ciel deviendra peu à partiellement nuageux avec principalement dans le nord et l’est du pays, un risque d’une ondée locale. Il fera plus frais avec des maxima de 17 à 21 degrés, sous un vent modéré de nord.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Si le Myanmar annonce des mesures de retour et que le Bangladesh s’engouffre dans la brèche, non seulement peu de Rohingyas sont candidats au retour mais les experts internationaux confirme que les conditions ne sont pas réunies.

    Deux ans après, l’impossible retour des Rohingyas

  2. HOCKEY EUROHOCKEY FINAL BELGIUM VS SPAIN

    Maîtrise et sang-froid: les Red Lions sacrés champions d’Europe (vidéos)

  3. FRANCE G7 SUMMIT

    G7: Biarritz en état de siège, la ville où on apprend à attendre…

La chronique
  • Vous avez de ces mots: La parlure des {ceux de chez nous}

    Entre wallon et français

    Le précédent billet de cette chronique vous a rappelé pourquoi les œuvres d’Arthur Masson, qui comportent du français et du wallon, ne peuvent pas être considérées comme un langage mixte. L’auteur distingue soigneusement les deux langues, en les faisant alterner selon les personnages ou les circonstances du récit. Il nous faut donc chercher ailleurs l’équivalent du bruxellois « beulemans », dans lequel français et flamand sont parfois imbriqués au sein d’une même phrase ou d’une même expression.

    Cet équivalent existe, mais il n’est plus guère connu aujourd’hui que de quelques spécialistes des productions régionales et d’un lectorat moins jeune encore que celui qui a apprécié la Toinade d’Arthur Masson. Il s’agit d’une littérature essentiellement liégeoise de par l’origine des auteurs et le décor des romans ou nouvelles. Elle est écrite dans une langue dont la base est incontestablement...

    Lire la suite

  • L’Amazonie en feu: Sa forêt? Nos poumons!

    Alors, #prayforamazonas. #prier pour l’Amazonie. C’est en apparence tout ce qu’il nous reste à faire. Car entre la bêtise du président (élu) d’un des plus grands pays de la planète (Jair Bolsonaro) et l’incapacité répétée des grands dirigeants du monde de faire bloc, il n’y a plus guère de place que pour l’incantation.

    Un ciel jaunâtre éclipse São Paulo, une eau de pluie noire déferle sur la ville brésilienne, et nous croisons les doigts. 74.000 feux ont été comptabilisés depuis janvier au Brésil,...

    Lire la suite