Accueil Léna

Amour et haine à Dubaï: le feuilleton de l’émir abandonné

L’émir Mohammed bin Rashid al-Maktoum s’est fait quitter par sa sixième femme, la princesse Haya bint al-Hussein, à qui il a dédié un poème chargé de haine, publié sur les réseaux sociaux.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Toi, traîtresse ! J’ai compris ton petit jeu. Fini les mensonges. Il n’y a plus de place pour toi à mes côtés. Va t’en faire ce à quoi tu consacres tant de temps. Que cet adieu soit définitif. Je n’en ai plus que faire de ton sort. » Depuis quelques jours, les vers que cet amoureux blessé a adressés à l’objet de son amour affolent les réseaux sociaux arabes. Non pour leur beauté toute particulière, ni parce qu’ils révèlent des sentiments inédits, mais plutôt en raison de l’identité de leur auteur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 6 juillet 2019, 7:59

    Le meilleur du journalisme européen ???n importe quoi ,amour gloire et beauté musulman et puis quelle idée d accepter être là sixième épouse

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs