Accueil Sports Cyclisme Tour de France

L’équipe Wanty-Gobert plus ambitieuse pour le Tour de France: «Nous espérons remporter notre première étape»

L’équipe continentale professionnelle aux sponsors wallons, Wanty-Gobert, dispute cette année son 3e Tour de France consécutif. Très combative lors de ses deux premières participations, elle entend jouer un rôle plus ambitieux cette année. Elle sera articulée autour de son grimpeur français, Guillaume Martin.

Temps de lecture: 2 min

L’équipe Wanty-Gobert a annoncé, par la voix de son manager Jean-François Bourlart, des ambitions revues à la hausse pour son 3e Tour de France consécutif. Très combative lors de ses deux premières participations, la formation wallonne visera le classement général et des places en vue dans les étapes de la Grande Boucle.

« Nous avons beaucoup été à l’attaque lors de nos deux participations », a indiqué Jean-François Bourlart, lors de la présentation de son équipe jeudi à l’Espace Wallonie à Bruxelles. « Nous sommes certes une équipe offensive et nous comptons bien le rester. Mais nous avons plus d’ambitions pour le Tour 2019. Nous avons vu récemment, avec Guillaume Martin notamment, que nous pouvions jouer avec les meilleurs, comme ce fut le cas au Critérium du Dauphiné et au championnat de France où Guillaume est passé tout près de la victoire. Nous espérons donc remporter notre première étape au Tour cette année. Un deuxième objectif important est, comme ce fut le cas lors de nos deux premières participations, de ramener l’équipe au complet à Paris. »

Des podiums pour Pasqualon

L’équipe Wanty-Gobert sera articulée autour de Guillaume Martin, récent 7e du championnat de France et 17e du Critérium du Dauphiné. « Nous alignons des coureurs qui en seront à leur première expérience dans le Tour, comme Xandro Meurisse, Aimé De Gendt, Christian Odd Eiking ou encore Kevin Van Melsen, mais qui ont tous prouvé leurs progrès et leur condition pour aborder ces trois semaines. Le Français Yoann Offerdo, qui n’a pas connu un printemps facile avec, notamment, une grave chute au GP de Denain, est là comme capitaine de route et pour épauler le leader. Notre sprinter-puncheur italien Andrea Pasqualon, 6 fois dans le Top 10 en 2018, visera quant à lui les podiums, voire mieux. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb