Accueil Monde Afrique

Charles Michel, une relation particulière avec l’Afrique

Mélange d’influence paternelle et d’intérêt personnel, depuis ses débuts en politique, le nouveau président du Conseil européen a toujours maintenu un lien étroit avec le continent africain.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

C’était en avril dernier, à Kigali où se tenait le 25e anniversaire de la commémoration du génocide. Le président rwandais Paul Kagame avait tenu à accueillir, à l’aéroport, le Premier ministre belge qui était accompagné d’élèves de quatre écoles secondaires afin d’assurer la transmission de la mémoire. A l’issue de la cérémonie officielle, le discours de Charles Michel avait fait autant impression que, neuf ans plus tôt, les excuses présentées par Guy Verhofstadt. Les yeux brillants d’émotion, bien accroché à son pupitre, le fils de Louis Michel avait martelé d’une voix ferme : « Je me tiens devant vous, au nom d’un pays qui n’a pas su assumer ses responsabilités », après avoir évoqué l’« horreur absolue » du génocide et rappelé que des citoyens belges, civils et militaires, avaient eux aussi trouvé la mort au Rwanda.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs