Accueil Vie privée

Google: vivre sans, c’est (parfois) possible

Faire l’impasse sur les services de Google ? Pourquoi pas ! L’association Framasoft aide les internautes à se « dégoogliser ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

L’image de Facebook, la dépendance à Google a les allures d’une drogue dure pour de nombreux internautes. Qui lui sacrifient sans remords leurs données et leur vie privée. Pourtant, la cure de désintoxication existe et de nombreuses alternatives libres et gratuites permettent d’envisager un sevrage (presque) complet. Et pas trop douloureux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Vie privée

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs