Accueil Monde Europe

Grèce: Syriza ne résiste pas à l’épreuve du pouvoir

En Grèce, les élections du 7 juillet vont probablement renvoyer le parti de gauche, Syriza, dans l’opposition. La droite de Nouvelle Démocratie devrait l’emporter. Plus à cause de la déception de Syriza que de l’adhésion.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

A l’Université Panteion, sur l’avenue qui relie Athènes à la mer, les étudiants terminent leurs examens. C’est l’heure de la pause cigarette sous le soleil, avant de regagner ses pénates. Emilia Kalvi, Cyndie Bloussi, Elektra Katzitiki et Yannis Paradissanos en profitent pour discuter. Au cœur de leurs préoccupations : les élections législatives qui se tiendront ce dimanche 7 juillet. Pour eux, c’est plié : Alexis Tsipras va être balayé, comme l’annoncent les sondages. Syriza, le parti de la gauche grecque, est donné entre 7 et 13 points derrières Nouvelle Démocratie (ND), la droite menée Kyriakos Mitsotakis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs