Accueil Sports Tennis Grands Chelems

David Goffin héroïque à Wimbledon: «J’aime les matchs en 5 sets»

David Goffin, 28 ans, a réussi à se qualifier pour les 8es de finale de Wimbledon, troisième tournoi du Grand Chelem de tennis de la saison. Vendredi sur le gazon londonien, Goffin, 23e à l’ATP, tête de série N.21, est venu à bout du Russe Daniil Medvedev, 23 ans, 13e joueur mondial, 4-6, 6-2, 3-6, 6-3 et 7-5 après une bataille de 3 heures et 30 minutes.

Temps de lecture: 3 min

En ce week-end de Tour de France à Bruxelles, si on devait offrir un premier « maillot », vert évidemment pour Wimbledon, pour l’exploit du jour et le courage dans l’échappée finale, c’est David Goffin qu’on ferait monter sur le podium, à Londres, pour enfiler la tunique !

Car il fallait être solide pour renverser la tendance, dans un 3e tour de folie, contre la puissance Daniil Medvedev (1,98 m et 13e mondial). « Je ne me souviens pas d’avoir disputé un match aussi épique », a commenté le Liégeois. « Durant tout le match, je sentais que j’étais le meilleur joueur, mais Daniil, avec son énorme service, m’a poussé jusqu’au bout de l’effort. Quand je me suis retrouvé mené1-4, dans le 5e set, sur deux ou trois petits coups qu’il ne tente d’habitude jamais…, c’était évidemment frustrant. Mais je me suis accroché car je voulais croire que je pouvais encore faire tourner ce match, et c’est ce qui est arrivé ! J’aime les 5es sets car, subitement, ça se joue à un autre niveau, avec la fatigue, le stress, etc. Généralement, je vois mieux ce que l’autre veut faire. Je viens de remporter 10 de mes 11 derniers matchs en 5 sets, c’est une très bonne stat… »

Depuis Roland-Garros, on a senti qu’on retrouvait petit à petit le meilleur Goffin qui s’était hissé jusqu’au 7e rang mondial (finaliste du Masters !) en fin 2017. Sur le gazon, à Halle (finale perdue contre Federer), puis, ici, dans son tournoi préféré de Wimbledon, on voit qu’il a encore grandi. « Oui, je joue, sans doute, là, le meilleur tennis sur gazon de ma carrière. Avec pas mal d’aspects tactiques à mon jeu, en plus, comme un service plus varié, des amorties et le slice. C’est ce qui m’a permis un peu de neutraliser Medvedev, ce vendredi, car si je le laissais entrer dans son jeu favori des grosses frappes, c’était perdu d’avance. »

Une excellente répétition avant d’affronter, lundi, le gaucher Fernando Verdasco (37e mondial à 35 ans) pour une place en quart, sans doute contre Djokovic. « Les deux jours de repos, samedi et dimanche, vont me faire le plus grand bien. La cheville, ça va. Quand la victoire est au bout, les bobos font moins mal ! Verdasco, c’est aussi un guerrier (NDLR : c’est 3-3 dans les duels antérieurs). Il aime jouer ici. Je me souviens qu’il menait 2 sets à 0 en quart contre Murray avant de se faire sortir (NDLR : t en 2013). Ça s’annonce comme un autre terrible combat, face à un gaucher, cette fois. Mais je pense avoir montré, ici, que j’étais prêt à tout donner dans ce Wimbledon. Et on verra jusqu’où ça me mènera… »

Pour l’instant, le parcours est parfait. Il reste 16 joueurs capables de remporter ce Wimbledon et Goffin en fait toujours partie.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Joly Claude, samedi 6 juillet 2019, 11:18

    BRAVO!

  • Posté par Colleaux Pierre, samedi 6 juillet 2019, 0:38

    Come on!

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb