Accueil Monde Europe

Pampelune: cinq personnes blessées lors du premier lâcher de taureaux (photos)

Trois d’entre elles ont été blessées par des cornes de taureaux tandis que deux autres souffrent de contusions.

Temps de lecture: 2 min

Cinq personnes ont été blessées lors du deuxième jour des fêtes de la San Fermin à Pampelune, en Espagne, lors du premier lâcher de taureaux, a rapporté dimanche la chaîne RTVE, citant une source hospitalière.

Le coup d’envoi de la San Fermin, une des plus grandes fêtes traditionnelles d’Espagne, a été donné samedi dans la ville médiévale. Les festivités, qui s’achèvent le 14 février, attirent chaque année des centaines de milliers de touristes. Le lâcher de taureaux dans les rues de la vieille ville a lieu chaque jour à 8h. Des coureurs tentent de s’approcher le plus près possible des troupeaux de douze bovins dont six taureaux de combat, lors du parcours qui se termine dans les arènes de Pampelune où les taureaux sont mis à mort dans l’après-midi par les grands noms de la tauromachie.

La course, ou «encierro», fait chaque année plusieurs blessés et au moins 16 coureurs y sont morts depuis 1910.

BULLFIGHTING-ESP-SAN-FERMIN
AFP

SPAIN-CULTURE_BULLS (3)
Reuters

SPAIN-CULTURE_BULLS (2)
Reuters

SPAIN-CULTURE_BULLS
Reuters

epaselect SPAIN CUSTOMS TRADITIONS SANFERMINES 2019
EPA

Des coureurs tentent de s’approcher le plus près possible des troupeaux de douze bovins dont six taureaux de combat, lors du parcours qui se termine dans les arènes de Pampelune où les taureaux sont mis à mort dans l’après-midi par les grands noms de la tauromachie.

La course, ou «encierro», fait chaque année plusieurs blessés et au moins 16 coureurs y sont morts depuis 1910. La San Fermin, qui s’achève le 14 juillet, attire chaque année des centaines de milliers de touristes dans la capitale de la Navarre où la sangria coule à flots pendant neuf jours.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par delpierre bernard, mercredi 10 juillet 2019, 17:35

    Ce n'est certes pas un rendez-vous pour l'élévation de l'âme humaine mais un cul de basse fosse où toutes les bassesses humaines peuvent se donner libre cours dans un tintamarre de cris et hurlements d'une populace avinée et recherchant a satiété sa satisfaction dans des spectacles cruels...

  • Posté par Dauby Josse, dimanche 7 juillet 2019, 20:21

    Pampeluna est une cité sublime visitée en mai mais ces traditions sont d'une cruauté crasse. On ne parle pas non plus des victimes de l'alcool qui coule à flot nuit et jour jusqu'au 14 juillet.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une