Accueil Économie Entreprises

Ecolo craint «un cimetière radioactif» à Tihange

Un nouveau bâtiment doit être construit sur le site de la centrale nucléaire pour entreposer le combustible usagé. Il est prévu pour être opérationnel… 80 ans. Beaucoup trop long, dénoncent les Verts, qui pointent les risques du projet.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Ce vendredi 12 juillet, va se clôturer l’enquête publique sur le « Spent Fuel Storage Facility » qu’Engie-Electrabel veut construire à Tihange. Késako ? Il s’agit d’un ensemble de trois bâtiments destinés au stockage du combustible nucléaire usé produit par les trois réacteurs de la centrale. Pour l’heure, ces barres hautement radioactives sont accumulées dans un entrepôt « humide » (des « piscines » de stockage centralisé, dites « DE »), après avoir séjourné pendant plusieurs années dans une piscine de refroidissement au cœur des réacteurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Lahaye Olivier, lundi 8 juillet 2019, 8:48

    N'oublions pas, non plus, les menaces terroristes. Des "zozos" ont fait percuter des avions sur des immeubles un 11 septembre.

  • Posté par Lequeu Guy, lundi 8 juillet 2019, 7:54

    Si tous les partis étaient plus respectueux de l'environnement, on n'aurait plus besoin des Ecolos !!!

  • Posté par DANIEL SORET, lundi 8 juillet 2019, 0:32

    Il faut d'urgence construire de nouvelles centrales ! Elles n'ont plus rien de commun avec nos dinosaures de Tihange ou d'ailleurs.... Elles présentent toutes les sécurités requises et sont les seules à pouvoir assurer notre approvisionnement énergétique ! Et surtout, elles ne polluent pas comme les thermiques qu l'on envisage de mettre en œuvre : un comble. Et oublions le lobbying des moulins qui s'arrêtent lorsque l'on en a besoin ou le photovoltaïque qui sera très vite obsolète !

  • Posté par Vercruysse Louis, dimanche 7 juillet 2019, 22:08

    COMBIEN DE MORTS A TCHERNOBYL 8 OU 300.000

  • Posté par Naeije Robert, lundi 8 juillet 2019, 12:18

    N'importe quoi... Cela étant, les statistiques sur l'impact santé publique de l'accident de Tschernobyl sont malheureusement de mauvaise qualité, tout comme la gestion de la santé publique en Ukraine. Il semblerait qu'on peut lui attribuer quelque 2000 cancers de la thyroide (aucun en Pologne (les Polonais avaient rapidement distribué du Lugol à leur population exposée). Pour ce qui est de l'incidence d'autres cancers ou l'espérance de vie de la population ukrainienne, on ne sait pas mais il n'y aurait rien eu d'évidemment mesurable.

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs