Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Wimbledon: David Goffin est un mangeur de gauchers

Ce n’est jamais facile de jouer un gaucher car, d’abord, ils sont moins nombreux sur le circuit que les droitiers, ensuite parce qu’il faut lire quasiment leur jeu comme dans un miroir, tous les repères semblent inversés. Pas aisé, donc, sauf pour David Goffin qui présente des stats exceptionnelles contre des gauchers, comme… Fernando Verdasco !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

David Goffin surfe actuellement sur une nouvelle vague de confiance. Ca se lit sur son visage, ça se voit dans ses prestations et dans ses résultats depuis deux mois, et certainement, depuis qu’il a repris sur gazon. « On n’est plus très loin de retrouver cette zone d’incroyable sensation qui vous fait jouer en pilote-automatique, comme David l’a vécu à sa meilleure époque, en fin 2017 », avoue d’ailleurs un Thomas Johansson si content de voir enfin son joueur exécuter en match (ce qui est le plus difficile), ce qu’il voit à l’entraînement. « Je le repète, s’il reste à ce niveau, il faudra jouer un très grand match pour battre David, ici… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs