Mondial féminin: l’Américaine Rapinoe sacrée meilleure joueuse et buteuse du tournoi

Mondial féminin: l’Américaine Rapinoe sacrée meilleure joueuse et buteuse du tournoi
Photo News

L’attaquante américaine Megan Rapinoe, connue pour ses performances sur le terrain et ses déclarations contre Donald Trump en dehors, a été sacrée meilleure joueuse et buteuse du Mondial, dimanche à Lyon après la victoire contre les Pays-Bas en finale (2-0). «  C’est incroyable… Rien que de penser à tous ceux qui ont tellement travaillé pour ça, toutes les joueuses… il y a toutes nos familles ici. C’est vraiment extraordinaire, surréel », a déclaré l’attaquante du Team USA après leur sacre mondial.

L’Américaine a inscrit six buts, comme sa compatriote Alex Morgan et l’Anglaise Ellen White, mais obtient le Soulier d’Or (titre de meilleure attaquante) car elle a marqué autant que les deux autres en passant moins de temps sur le terrain.

Pendant la finale, elle a ouvert le score sur penalty à l’heure de jeu. Et elle avait brillé en 8e de finale contre l’Espagne et en quarts contre la France avec deux doublés, avant de rater la demi-finale face à l’Angleterre, en raison d’une blessure.

En dehors des terrains, la joueuse, connue pour son engagement contre les discriminations, a annoncé qu’elle n’irait pas à la « p… de Maison blanche » en cas d’invitation de Donald Trump car le président « ne se bat pas pour les mêmes choses que nous ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous