Dieudonné se produit en Belgique après sa condamnation à deux ans de prison ferme

Dieudonné se produit en Belgique après sa condamnation à deux ans de prison ferme

Le polémiste français Dieudonné M’Bala M’Bala s’est produit dimanche soir sur un terrain privé de Morlanwelz (Hainaut), deux jours après avoir été condamné à deux ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris. Une autre représentation est annoncée à Liège le 14 juillet.

>Dieudonné condamné à deux ans de prison ferme pour fraude fiscale, abus de biens sociaux et blanchiment

Les consignes étaient claires : une fois la place achetée via le site «dieudosphère», l’adresse du spectacle, prévu à 17h00, sera communiquée aux alentours de 15h30 par SMS. Au lieu de Bruxelles, annoncée initialement, c’est la commune de Morlanwelz, à plus de 50km de la capitale, qui est indiquée dans le message promis. Il est conseillé de venir avec un coussin car le terrain est en pente. Le spectacle «En Vérité», joué en plein air, débute vers 18h00 devant plus de 150 spectateurs.

Dieudonné ne peut plus se produire dans des salles de spectacle en Belgique depuis sa condamnation pour propos racistes par la Cour d’appel de Liège en 2017. En France également, ses spectacles font régulièrement l’objet d’interdictions dans des salles. Le polémiste a donc mis au point un stratagème afin de contourner ces interdictions. Sur son site internet, les supporters de l’humoriste controversé peuvent proposer leur propriété comme lieu de représentation. L’adresse n’est alors communiquée qu’en dernière minute. Les maires et bourgmestres des villes et communes concernées se retrouvant pris de court, avec un champ d’actions limité.

Appel

«Nous n’étions au courant de rien. C’est d’ailleurs vous qui me l’apprenez», assure Josée Incannela, première échevine à Morlanwelz, interrogée par Belga. L’élue s’est d’ailleurs rendue immédiatement sur les lieux, peu avant le début du spectacle, afin d’analyser la situation. «Puisque cela se déroule sur un terrain privé, tant qu’il n’y a pas de tapage ni de plaintes des voisins je ne peux rien faire», ajoute-t-elle. L’échevine a prévenu la police par précaution afin qu’elle surveille la situation.

Dieudonné a été condamné vendredi à deux ans de prison ferme pour faude fiscale, abus de biens sociaux et blanchiment d’argent. Sa compagne, Noémie Montagne, en tant que gérante de droit de leur société des Productions de la plume, écope pour sa part de 18 mois d’emprisonnement avec sursis notamment pour abus de biens sociaux aux dépens de cette société et fraude à la TVA. L’humoriste controversé a indiqué vendredi soir dans une vidéo qu’il ferait appel de cette décision et qu’il continuerait à se produire entretemps tout en invitant ses fans à assister à son nouveau spectacle «Gilet jaune».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Réchauffement climatique: la faillite de la démocratie

    Avec les manifestations des jeunes pour le climat, au printemps, certains ont cru que la démocratie allait faire la preuve de son efficacité en matière environnementale. Après des décennies d’aveuglement, d’errance ou d’atermoiement, la priorité climatique, au moins, serait propulsée en tête de tous les agendas politiques, en particulier en Europe avec le scrutin du 26 mai.

    Un thème qui peine à s’imposer

    Les écologistes ont fait des percées remarquables dans certains pays, mais ils n’ont obtenu que 10 % des sièges au Parlement européen, comme si les citoyens ne se résolvaient pas à placer l’environnement en tête de leurs préoccupations malgré le matraquage médiatique sur la question du climat. Il est vrai que les Verts n’ont plus le monopole...

    Lire la suite

  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite