Législatives en Grèce: Alexis Tsipras reconnaît sa défaite face aux conservateurs

Le Premier ministre grec sortant Alexis Tsipras a reconnu sa défaite aux législatives dimanche, après la victoire sans appel de la droite de Kyriakos Mitsotakis, sur la promesse de relancer l’économie après la crise qu’a connue la Grèce, selon les premiers résultats officiels.

Pour ces premières élections parlementaires depuis que leur pays a échappé à la faillite, les Grecs ont choisi Kyriakos Mitsotakis, 51 ans, pour être leur futur chef du gouvernement.

Sa formation Nouvelle Démocratie (ND) a obtenu 39,7% des suffrages contre 31,4% pour celle de M. Tsipras, selon les premiers résultats partiels officiels portant sur plus de 50% des bureaux de vote.

Le vaincu a félicité son rival conservateur au téléphone en début de soirée, a-t-on appris auprès des services du Premier ministre.

A la Vouli, le parlement grec, les conservateurs détiendraient ainsi 158 des 300 sièges, tandis que Syriza n’en conserverait que 86 sur les 144 que ce parti de gauche avait dans l’assemblée sortante.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous