Wimbledon: Elise Mertens craque et est éliminée par Barbora Strycova

Elise Mertens n’a pas réussi à se qualifier pour les quarts de finale de Wimbledon. Lundi, en 8e de finale, Mertens, 23 ans, 21e joueuse mondiale, a été battue 4-6, 7-5, 6-2 par la Tchèque Barbora Strycova, 33 ans, 54e à la WTA. Mertens menait pourtant 4-6, 2-5 service à suivre avant de craquer, perdant neuf jeux consécutifs. La rencontre a duré 2 heures et 21 minutes.

Les deux joueuses s’affrontaient pour la deuxième fois, après la victoire de Mertens en 16e de finale de l’US Open l’an passé.

Pour son premier 8e de finale sur le gazon londonien, la Limbourgeoise perdait son service dans le cinquième jeu, mais rectifiait la situation aussitôt. Mertens remportait le premier set 4-6 en 41 minutes.

Dans le deuxième set, Strycova faisait d’emblée le break. À nouveau, Mertens ne tremblait pas et contre-breakait dans la foulée. La N.1 belge réussissait le break pour se porter à 2-4.

Alors qu’elle menait 2-5 service à suivre, Mertens connaissait un passage à vide et voyait son adversaire revenir à 5-5 puis prendre l’avantage et s’adjuger le set 7-5.

Dans le dernier set, Strycova prenait les deux premiers services de Mertens et s’envolait à 3-0. Mertens demandait alors un time out médical pour soigner son dos.

Mertens mettait fin à une série de neuf jeux consécutifs perdus (4-1) mais ne pouvait plus empêcher son adversaire de servir pour le match. Strycova bouclait la rencontre sur sa première balle de match, 6-2.

Pour son deuxième quart de finale en seize participations, Strycova affrontera la Britannique Johanna Konta (WTA 18), 28 ans, ou la Tchèque Petra Kvitova, 29 ans, sixième joueuse mondiale.

Mertens disputait Wimbledon pour la troisième fois de sa carrière. Après une élimination au premier tour en 2017, elle avait atteint le troisième tour l’an passé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’ambassadeur de la jouissance se révèle surtout un être dévoré d’angoisses.

    Fellini, un gamin de cent ans

  2. Image=d-20170728-3G1Y2T_high

    Comment bien choisir son assurance hospitalisation

  3. PHOTONEWS_10839017-134

    Open d’Australie: qui sera le Joker de Melbourne?

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite