Accueil Monde

RD Congo: «Dites au président Kabila qu’il faut partir au bon moment»

Moïse Katumbi, l’homme fort du Katanga, entrepreneur avisé et président d’un club de football prestigieux, a longtemps cheminé aux côtés du président Kabila. Aujourd’hui, il s’oppose à un troisième mandat du chef de l’Etat et dénonce la stratégie du pouvoir de « dialogue national ». Un attitude qui n’est pas sans danger. Entretien à Lubumbashi.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Il n’y a pas si longtemps, il drainait les foules, il était courtisé de tous. Aujourd’hui, lorsqu’il nous reçoit dans sa résidence de Lubumbashi, à côté d’un caïman grandeur nature taillé dans la malachite et tenant dans sa gueule un ballon de football, le patron du Tout-Puissant Mazembe, le club de foot vedette du Congo, ressemble à un homme seul. Le corps douloureux, les gestes lents, son visage mince est planté sur une minerve. Les maux de tête dont il se plaint justifieraient une séance de résonance magnétique ou un scanner, en Zambie ou en Europe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs