Les Boeing 737 MAX interdits de vol en Belgique jusqu’au moins fin 2019

Les Boeing 737 MAX interdits de vol en Belgique jusqu’au moins fin 2019

L’interdiction de voler des Boeing 737 MAX est prolongée jusqu’à la fin de l’année. Cette interdiction pourrait cependant être levée plus tôt (ou prolongée) mais seulement en cas de feu vert de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), prévient lundi le SPF Mobilité et Transports.

Les modèles court et moyen-courrier du Boeing 737 MAX sont cloués au sol à travers le monde après le crash d’un vol d’Ethiopian Airlines en mars. Cette catastrophe, qui a fait 157 morts, a suscité l’inquiétude à propos du système anti-décrochage MCAS qui a été mis en cause. Ce système suscitait d’ailleurs déjà des doutes chez des pilotes depuis un premier accident d’un avion de ce type, de la compagnie Lion Air, qui avait fait 189 morts en Indonésie en octobre 2018.

L’interdiction de vol de ce modèle a été prolongée jusque fin 2019 par la Direction générale Transport aérien (DGTA) du SPF Mobilité. Cela afin d’éviter des extensions d’interdiction répétées. Les autorités précisent à présent que cette mesure restera en vigueur tant que ces appareils n’auront pas reçu le feu vert de l’EASA pour voler.

Des propositions d’améliorations

Boeing travaille actuellement sur des propositions d’amélioration. L’autorité de l’aviation civile américaine (FAA) et son équivalent européen vont ensuite, en tant que responsables de la certification, évaluer en détails ces propositions et donner des instructions précises qu’il faudra respecter avant de pouvoir à nouveau utiliser ces appareils.

Leur mise en place et application correcte sera suivie par la DGTA, qui donnera ensuite son accord pour que ces appareils soient réutilisés. Ce n’est qu’alors que l’interdiction de vol sera retirée. On en ignore cependant encore la date.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGA

    Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

  2. PHOTONEWS_10798099-022

    Le PS bruxellois a osé exclure Emir Kir

  3. Conner Rousseau ne porte pas un pull à capuche uniquement pour une question de confort. Le président du SP.A a lancé sa propre ligne de vêtements au profit des centres de préventions pour le suicide. Ces derniers sont menacés par les mesures d’économies du gouvernement flamand. © Pierre-Yves Thienpont.

    Conner Rousseau (SP.A) au «Soir»: «Des élections? Ce serait la fin de la Belgique!»

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite