Accueil Société Régions Wallonie

Le Dour festival mise sur le durable

Avec 48.000 euros de subside wallon, l’accent est fortement mis dans cette édition sur la diminution des déchets et la sensibilisation des festivaliers.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Vous n’avez pas mal au pied ? »

La question de Damien Dufrasne, le patron du Dour Festival peut prêter à sourire. Il est vrai que cela fait deux heures qu’il nous trimballe dans la prairie de 120 hectares qui va, du 10 au 14 juillet, accueillir entre 40.000 et 50.000 festivaliers chaque jour. Et il s’arrête dans ce qui sera, sans que personne ne s’en rende compte, le cœur névralgique de l’édition : le centre de tri, où se concentreront notamment les plus de 150 tonnes de déchets tout venant et les 13 tonnes de déchets PMC produits par les amateurs de musique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs