SNCB: la ponctualité des trains en hausse durant le premier semestre 2019

SNCB: la ponctualité des trains en hausse durant le premier semestre 2019

Le chemin de fer en Belgique est plus ponctuel depuis ce début de l’année. Enfin !, diront de nombreux navetteurs, sachant que la marge de progrès reste immense. De janvier à juin, les statistiques de ponctualité dépassent une moyenne de 90 %, oscillant entre 91,6 % (mars) et 89 % (juin). En fait, ce sont les quatre premiers mois de l’année, surtout, qui ont vu plus de trains arriver avec moins de 6 minutes de retard, bénéficiant notamment d’un hiver peu rude. Pour rester sur la vision optimiste du train à moitié à l’heure, le premier semestre 2019 s’inscrit dans les rares bons crus de ces dix dernières années, les 90 % de ponctualité n’ayant été atteints que trois fois ces treize dernières années (partition de la SNCB unitaire). 90 %, ça continue néanmoins à dire qu’un train sur dix démarre toujours avec plus de six minutes de retard.

► Quelles sont les raisons de ces retards?

On rappellera en passant que, dans le contrat de gestion 2008-2012 (le dernier en date… !), « L’objectif pour la ponctualité était le suivant : – 91,0 % pour l’adaptation tarifaire de février 2009 ; – 91,5 % pour l’adaptation tarifaire de février 2010 ; – 92,0 % pour l’adaptation tarifaire de février 2011. » Les éventuels mauvais résultats devaient participer à maintenir les tarifs de la SNCB parmi les plus bas d’Europe. Faut-il s’en réjouir ?

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous