Tour de France: Wellens veut défendre son maillot à pois aussi longtemps que possible

©Photonews
©Photonews

Le coureur belge Tim Wellens (Soudal Lotto) s’est emparé lundi du maillot à pois au détriment de son compatriote Greg Van Avermaert (CCC). « Ce n’était pas l’objectif de prendre l’échappée, mais les autres équipes ne voulaient pas laisser partir Thomas De Gendt et j’ai donc disposé de plus d’espace », a expliqué Wellens.

Ce dernier, qui dispose de sept points au classement de la montagne – soit quatre de plus que Xandro Meurisse (Wanty-Groupe Gobert) –, compte bien défendre son maillot aussi longtemps que possible.

Présent dans une échappée de quatre, Wellens est parti en solitaire à 48 km de l’arrivée, peu avant l’entame des quatre difficultés du jour. Le coureur de Lotto Soudal est passé en tête au sommet des Côtes de Nanteuil-la-Forêt (4e catégorie), d’Hautvillers (3e catégorie) de Champillon (3e catégorie) et de Mutigny (3e catégorie).

Victime d’un ennui mécanique, il a cependant dû laisser filer le vainqueur du jour, Julian Alaphilippe, qui l’avait rejoint dans la dernière difficulté répertoriée du jour. « J’ai essuyé une crevaison. La chambre à air était vide et je ne pouvais plus me tenir sur les pédales, j’avais peur d’atteindre ma jante », explique le coureur belge.

« Je pensais avoir convenu avec la voiture neutre d’effectuer un changement au sommet. Je me suis donc arrêté, mais ils n’étaient pas là à ce moment. C’est très dommage, mais je suis tout de même content avec le maillot à pois et je tenterai de le défendre le plus longtemps possible », a-t-il déclaré.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Les coureurs de Circus-Wanty-Gobert peaufinent leur condition à Alfas del Pi.

    Par Eric Clovio, Envoyé spécial à Alfas del Pi

    Route

    Pour Circus-Wanty Gobert, le printemps sera chaud

  • La juste dose de préparation, pour arriver en forme plus tard qu’en 2019
: Loïc Vliegen a retenu a retenu la leçon.

    Par Eric Clovio

    Route

    Cyclisme: Loïc Vliegen doit franchir un cap

  • belgaimage-159318434-full

    Par Eric Clovio

    Route

    Israël Start-Up Nation, Tour de Babel du vélo

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Si ça avait marché avec John Barry, je serais encore là à faire couler son bain et chauffer sa soupe de tortue.
»

    Les Racines élémentaires de Jane Birkin: «J’étais devenue quelqu’un de célèbre sans grand mérite»

  2. BELGA

    Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

  3. Affublé d’une veste en cuir marron élimée, appuyé à un déambulateur, Harvey Weinstein semble un vieil homme que l’on dirait centenaire, alors qu’il affiche tout juste 67 ans au compteur. © Photo News.

    Il se passe toujours quelque chose au procès de Harvey Weinstein

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite