Le dossier d’agression sexuelle contre Kevin Spacey menace de s’effondrer

L’acteur Kevin Spacey
L’acteur Kevin Spacey - PhotoNews

Kevin Spacey évitera-t-il un procès pour agression sexuelle ? L’unique dossier pénal contre l’acteur américain a pris un sérieux coup lundi, après que son accusateur a décidé de ne plus témoigner à la barre de peur de s’incriminer.

L’acteur de 59 ans, dont la carrière a implosé depuis les premières accusations d’agressions sexuelles portées contre lui en novembre 2017, n’était pas présent à l’audience lundi sur l’île de Nantucket, dans le Massachusetts.

C’est dans cette station balnéaire très prisée de la jet-set que la vedette de la série « House of Cards » et du film « American Beauty » est accusée d’avoir, en juillet 2016, mis la main sur le sexe d’un jeune homme de 18 ans employé dans un bar, après l’avoir fait boire.

Son inculpation pour attentat à la pudeur et agression dans cette affaire est intervenue fin 2018, après que plusieurs autres allégations d’agressions sur de jeunes hommes ont émergé dans le sillage du mouvement #MeToo.

Aucune des autres accusations, aux Etats-Unis et à Londres, n’a débouché sur des poursuites pénales pour l’instant.

Un téléphone portable crucial

Dans le dossier du Massachusetts, le téléphone portable de l’accusateur est crucial : l’accusateur l’a utilisé pour filmer l’agression présumée, et la commenter par sms avec sa petite amie de l’époque et un groupe d’amis.

Or ce téléphone, que la défense veut pouvoir examiner, a disparu, ont confirmé lundi le jeune homme et ses parents, tous appelés à témoigner lors de l’audience.

Un policier a affirmé l’avoir rendu à la famille après en avoir extrait toutes les données, mais a reconnu n’avoir pas demandé de récépissé. La famille indique ne l’avoir jamais récupéré.

Interrogé longuement sur ce qu’il avait fait du téléphone et des messages, le jeune homme a assuré ne rien avoir effacé.

Mais, averti que toute manipulation du téléphone pouvait lui valoir des poursuites, il a ensuite invoqué le 5e amendement de la Constitution américaine, qui permet à un témoin de garder le silence pour ne pas risquer de s’incriminer.

Des photos supprimées

La mère du jeune homme, une présentatrice de télévision connue de la région de Boston, Heather Unruh, a elle reconnu à la barre avoir effacé certaines images potentiellement embarrassantes du téléphone avant de le remettre à la police.

Elle a assuré n’avoir rien effacé qui soit lié à l’agression présumée.

Mais l’avocat de Kevin Spacey, Alan Jackson, a insinué que des sms dans lesquels le jeune homme – fan de Kevin Spacey – aurait laissé entendre qu’il était consentant avaient été supprimés.

Le juge n’a pas pris de décision lundi, mais la défense a prévenu qu’elle allait demander rapidement l’abandon des poursuites.

« Tout le dossier est compromis », a affirmé l’avocat Alan Jackson.

Le procureur n’a pas exclu un abandon, mais a demandé au juge « une semaine » pour décider.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. POLITICS GOVERNMENT KING RECEIVES INFORMERS

    Coalition fédérale: les informateurs au Palais ce lundi sans avancée

  2. Avec ses 215 millions d’hectares de forêt et 36 millions d’hectares de terres boisées, l’Europe (ici au Portugal, l’été passé) pourrait, disent certains, connaître aussi ses «
méga-feux
». © Reuters/Rafael Marchante

    Le réchauffement accroît les risques d’incendies aussi en Europe

  3. Douze pays étaient représentés pour chercher une issue pacifique à cette guerre : Russie, Egypte, Turquie, Etats-Unis, Grande-Bretagne, Arabie Saoudite, Emirats arabes Unis, Congo, Qatar, Algérie, Italie et France ainsi que les deux belligérants libyens.

    Accord très fragile pour une paix durable en Libye

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite