Le dossier d’agression sexuelle contre Kevin Spacey menace de s’effondrer

L’acteur Kevin Spacey
L’acteur Kevin Spacey - PhotoNews

Kevin Spacey évitera-t-il un procès pour agression sexuelle ? L’unique dossier pénal contre l’acteur américain a pris un sérieux coup lundi, après que son accusateur a décidé de ne plus témoigner à la barre de peur de s’incriminer.

L’acteur de 59 ans, dont la carrière a implosé depuis les premières accusations d’agressions sexuelles portées contre lui en novembre 2017, n’était pas présent à l’audience lundi sur l’île de Nantucket, dans le Massachusetts.

C’est dans cette station balnéaire très prisée de la jet-set que la vedette de la série « House of Cards » et du film « American Beauty » est accusée d’avoir, en juillet 2016, mis la main sur le sexe d’un jeune homme de 18 ans employé dans un bar, après l’avoir fait boire.

Son inculpation pour attentat à la pudeur et agression dans cette affaire est intervenue fin 2018, après que plusieurs autres allégations d’agressions sur de jeunes hommes ont émergé dans le sillage du mouvement #MeToo.

Aucune des autres accusations, aux Etats-Unis et à Londres, n’a débouché sur des poursuites pénales pour l’instant.

Un téléphone portable crucial

Dans le dossier du Massachusetts, le téléphone portable de l’accusateur est crucial : l’accusateur l’a utilisé pour filmer l’agression présumée, et la commenter par sms avec sa petite amie de l’époque et un groupe d’amis.

Or ce téléphone, que la défense veut pouvoir examiner, a disparu, ont confirmé lundi le jeune homme et ses parents, tous appelés à témoigner lors de l’audience.

Un policier a affirmé l’avoir rendu à la famille après en avoir extrait toutes les données, mais a reconnu n’avoir pas demandé de récépissé. La famille indique ne l’avoir jamais récupéré.

Interrogé longuement sur ce qu’il avait fait du téléphone et des messages, le jeune homme a assuré ne rien avoir effacé.

Mais, averti que toute manipulation du téléphone pouvait lui valoir des poursuites, il a ensuite invoqué le 5e amendement de la Constitution américaine, qui permet à un témoin de garder le silence pour ne pas risquer de s’incriminer.

Des photos supprimées

La mère du jeune homme, une présentatrice de télévision connue de la région de Boston, Heather Unruh, a elle reconnu à la barre avoir effacé certaines images potentiellement embarrassantes du téléphone avant de le remettre à la police.

Elle a assuré n’avoir rien effacé qui soit lié à l’agression présumée.

Mais l’avocat de Kevin Spacey, Alan Jackson, a insinué que des sms dans lesquels le jeune homme – fan de Kevin Spacey – aurait laissé entendre qu’il était consentant avaient été supprimés.

Le juge n’a pas pris de décision lundi, mais la défense a prévenu qu’elle allait demander rapidement l’abandon des poursuites.

« Tout le dossier est compromis », a affirmé l’avocat Alan Jackson.

Le procureur n’a pas exclu un abandon, mais a demandé au juge « une semaine » pour décider.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © Arnaud De Cremer

    Mobilité: rouler en voiture aux heures de pointe à Bruxelles coûtera (encore) plus cher

  2. Image=d-20160526-G7YUED_high

    Coronavirus: les médecins généralistes belges dénoncent un manque d’informations

  3. @AFP

    Ligue des champions: De Bruyne, le héros de Manchester City (vidéos)

La chronique
  • La fable du matoufé et du guacamole

    L’hiver est là et il nous donne une bonne raison de manger des plats que les diététiciens réprouvent. Vous connaissez sans doute le matoufé, cette omelette généreuse enrichie de lardons, de farine et de lait. Une préparation « émouvante par sa simplicité », s’en émerveille la Royale Confrérie du Matoufé de Marche-en-Famenne, où je suis né. Mon père m’en avait légué la recette un jour où il pensait sérieusement à sa postérité.

    Posés sur les tranches du pain croustillant tout juste sorti du four à bois de ma mère, ces œufs brouillés étaient une partie de mon « chez moi ». Avec le sanglier « qui a une longueur d’avance », l’eau ferrugineuse des pouhons célébrés par Guillaume Apollinaire et les anecdotes que mon père puisait dans son livre culte, Dure Ardenne, d’Arsène Soreil.

    J’ai parlé de ce plat, et je l’ai parfois même préparé, au gré de mes voyages. Il avait ce goût simple, rustique, rassurant, qui, dans toutes les cultures, évoque la chaleur du cocon familial, les grandes tablées après la moisson, le foot ou...

    Lire la suite

  • Une fiscalité automobile intelligente: il est grand temps

    C’est peu risqué, mais prenons le pari : l’idée du gouvernement bruxellois d’imposer une taxe de congestion à l’entrée de la ville va faire hurler. Listons les arguments : option antisociale qui nuira aux plus pauvres, nouvelle manifestation de rage taxatoire visant les automobilistes « vaches à lait », mesure discriminatoire, non concertée avec les autres Régions, instrument inefficace puisqu’il n’y a pas d’alternatives et que les automobilistes « n’ont d’autre choix que de prendre leur voiture », décision...

    Lire la suite