Accueil

Le CDH s’accroche à ses convictions: ce sera l’opposition et rien d’autre

Après le PTB et le MR, les humanistes refusent de soutenir le « coquelicot » du PS et d’Ecolo. Déçu, le député fédéral Josy Arens envisage de quitter le groupe CDH, qui n’en serait plus un, du coup.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

La courte saison du coquelicot wallon touche décidément à sa fin : après le PTB et le MR, le CDH a décidé ce mardi de ne pas soutenir la démarche menée par le PS et Ecolo et incarnée par des lignes stratégiques pour la Wallonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles. Maigre consolation au passage pour les auteurs de ces notes, toutefois : Défi se déclare « favorable à négocier » sur cette base, là où il est représenté, c’est-à-dire au parlement de la Fédération. Avec trois élus, le parti amarante n’y est cependant pas assez puissant pour contribuer à une majorité tripartite.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Frere Marc, mercredi 10 juillet 2019, 11:48

    Tout ça pour ça. Depuis le début on sait qu'il n'y a que deux possibilités de former un gouvernement : PS/MR ou PS/ECOLO/MR. Donc on y arrive, mais le MR (et la NVA au fédéral) ayant été présenté pendant 4 ans comme l'ennemi ultime, il fallait démontrer à ses électeurs que tout avait été tenté; les discours vont être maintenant : "nous devons prendre nos responsabilité pour le bien de la région,...", toutes les décisions difficiles, ce sera à cause du MR et PS et ECOLO diront : heureusement qu'on était là pour défendre les pauvres gens, car sans nous cela aurait été la catastrophe,....

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mercredi 10 juillet 2019, 1:06

    De quelles "convictions" est-il question dans le titre de cet article ?

  • Posté par Ouwerx Christiane, mercredi 10 juillet 2019, 0:20

    Il me semblait qu'on élisait des députés pour qu'ils gèrent les "affaires publiques" et non pour se renforcer ou se reconstruire dans l'opposition... Merci le CDH et le PTB !!!

  • Posté par godin Pierre, mardi 9 juillet 2019, 23:43

    Impliquer le MR dans les négociations PS- Ecolo ... : C'eut été une occasion unique de se montrer forts face à la NVA. Occasion ratée par des egos socialos ? et Ecolos ? Moche : je ne voterai jamais plus pour eux.

  • Posté par LAURENT Christian, mardi 9 juillet 2019, 22:55

    Et c'est ici qu'on constate que le discipline de parti est incompatible avec une vraie démocratie! Si les députés pouvaient choisir eux-mêmes au lieu de suivre la ligne du parti, les choses pourraient changer! Bien d'accord avec Catagna Luigi!

Plus de commentaires

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs