Accueil Monde Union européenne

Entre partage d’influences et petits coups bas, trois Belges présideront des commissions du Parlement européen

Les commissions parlementaires s’installent et élisent leurs présidents. Résultat de rivalités internes, mais aussi du partage d’influences négocié entre partis pro-européens. Trois commissions et non des moindres seront présidées par des Belges.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

L’investiture par le Parlement européen (PE) d’Ursula von der Leyen comme présidente de la Commission européenne, en principe mardi ou mercredi prochain à Strasbourg, attire toute l’attention politique et médiatique de l’UE. Mais ce mercredi se déroulera un événement interne au PE et d’apparence moins excitante, mais capital dans la répartition des influences sur les processus législatifs : l’élection des présidents des commissions parlementaires. Leur rôle et leur influence sont plus importants que ce n’est en général le cas dans les parlements nationaux. D’abord, parce que le PE fonctionne beaucoup moins comme une chambre d’entérinement des projets d’un gouvernement bâti sur une coalition, où les vraies décisions politiques et les arbitrages sont négociés et tranchés au sein même de ce gouvernement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs