Alda Greoli (CDH) dénonce la note coquelicot: «On a instrumentalisé la société civile»

Alda Greoli
Alda Greoli - Belga

Le CDH a décidé de ne pas soutenir la coalition coquelicot proposée par le CDH et Ecolo. Il ne reste donc plus que le choix de se tourner vers le MR pour former un gouvernement majoritaire en Wallonie.

« PS et Ecolo voulaient prendre le temps de pouvoir amener le MR à la table », regrette Alda Gréoli (CDH) qui dénonce « l’hypocrisie » de la note. « En 48 heures on a fait miroiter à la société civile qu’elle allait être associée. Elle a été instrumentalisée ».

La note est pleine de bonnes intentions mais il n’y a pas une ligne sur les budgets, pas une ligne sur les moyens pour y arriver et la ministre de la Culture à la Fédération Wallonie-Bruxelles de dénoncer le MR qui veut détricoter le pacte d’excellence.

« C’est eux qui qui vont participer à perturber l’équilibre budgétaire ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous