Accueil Léna

Les missions de sauvetage des ONG, une forme de solidarité qui effraie les souverainistes

La mise en place d’une campagne politique et médiatique particulièrement agressive n’a pas eu les effets espérés par ceux qui voient les ONG comme des organisations aux financements obscurs.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Le chiffre record a été atteint par deux citoyens italiens qui, en lançant leur propre campagne de financement sur Facebook, ont rassemblé 438.000 euros grâce à 25.000 donateurs, soit un tiers de la somme (1.300.000 euros) récoltée par Sea-Watch en une semaine pour faire face au « coût » de sa dernière mission qui s’est terminée par la saisie du bateau et l’arrestation de la capitaine Carola Rackete à Lampedusa. Les dépenses juridiques et le montant de l’amende infligée par le gouvernement italien sont plus que couverts.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Naeije Robert, samedi 13 juillet 2019, 7:23

    On peut etre souverainiste et parfaitement democratique

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs