Accueil Économie Entreprises

Michael O’Leary au «Soir»: «Les gens sont surtout en faveur de l’environnement quand quelqu’un paye pour eux»

Le patron de Ryanair affirme que moins de 2 % des passagers compensent le CO2.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Les compagnies aériennes européennes, réunies dans l’association Airlines for Europe (A4E), ne veulent plus passer pour les profiteuses d’un système environnementalement déficient. Elles se rendent compte, aujourd’hui, qu’elles ne doivent pas laisser dire qu’elles ne paient pas de taxes, qu’elles sont privilégiées, etc. Réunie à Bruxelles, leur association, actuellement présidée par Michael O’Leary, le patron de Ryanair, souligne que ses membres vont payer, en 2019, 5 milliards de taxes dont 590 millions de taxes CO2 via le système européen d’échange d’émissions (ETS), qu’ils vont investir, d’ici 2030, 169 milliards d’euros en nouvelles technologies favorables à l’environnement, dont 800 nouveaux avions moins polluants et que le système mondial Corsia va compenser plus de 2,5 milliards de tonnes de CO2 entre 2021 et 2035.

Alors quand la France annonce qu’elle va introduire une nouvelle « écotaxe » sur les billets d’avion, Michael O’Leary avale de travers.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Quittre Damien, jeudi 11 juillet 2019, 9:53

    Vachement culotté de la part du patron d'une compagnie qui vit des subventions régionales, de l'optimisation fiscale et de la non taxation des carburants.

  • Posté par Vynckier Albert, jeudi 11 juillet 2019, 7:14

    les jeunes scolaires en manifestant n'ont eu en fait aucun moyen d'agir concrètement et on fait dans le symbolique. je sais que vous êtes l'avenir du pays, mais c'était aussi vrai pour vos parents et vos arrières-grands-parents en leur temps. quand ils seront diplômés et gagneront bien leur vie, vont-ils résister à l'appel des sirènes du city trip, de la voiture de société? il faut caresser les jeunes dans le sens du poil, si faire ses courses en vrac avec des bocaux, c'est tendance et que cela reflète le niveau d'une classe sociale aisée, et bien beaucoup adhèreront à la lutte pour une planète plus verte et bleue de cette manière-là.

  • Posté par Christian Radoux, mercredi 10 juillet 2019, 22:24

    Horriblement cynique et, en partie, horriblement vrai. Par exemple quand il dit que le quidam standard est surtout prêt aux efforts... des autres. Ou encore quand il doute de l'attribution à l'environnement (pour parler bref) des taxes prélevées; je me rappelle par exemple un article du Canard enchaîné, article vérifiable en tout point, expliquant comment les taxes projetées en France sur le carburant devaient servir de bouche-trou à des points budgétaires sans aucun rapport avec le problème.

  • Posté par hoyois yves, mercredi 10 juillet 2019, 22:10

    Compagnies aériennes pas privilégiés ? Awell !!! La pollution sonore ça existe, mais comme ça ne fait pas de dégâts matériels, tout le monde s’en fout !!! De plus avec un ciel quasi ouvert en permanence ce n’est pas équilibré pour les habitants survolés !!! Possibilité d’être réveillé la nuit, ici sous la Route du Canal 12 survols les samedis et dimanches entre 6 et 7 heures, un bon début de week-end !!! Il serait raisonnable de n’autoriser les survols sur tout le pays que de 8 à 22h en semaine et 10 à 22h le week-end ! Là ce serait un peu plus équilibré, Messieurs de l’aviation et de la politique !!!

  • Posté par Lambert Guy, mercredi 10 juillet 2019, 22:09

    Michael O'Leary qui donne des leçons d'écologie. On aura tout vu. Ce monsieur n'est capable que de faire du pognon (il le fait bien) et défendre ses propres intérêts. Avez-vous remarqué la vacuité de ses propos: "Les gens ne sont intéressés par l'environnement que quand quelqu'un paye pour eux". Se rend-t-il compte que ses propres propos le mettent dans cette catégorie? Je n'en suis même pas certain. Et le journaliste n'a pas relevé la contradiction non plus.

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs