Ecolo accepte de rencontrer le MR: «Tout faire plutôt que tout fuir», commente Jean-Marc Nollet

Le coprésident d’Ecolo, Jean-Marc Nollet
Le coprésident d’Ecolo, Jean-Marc Nollet - Belga

Au lendemain de la décision prise à une large majorité par le conseil de fédération d’Ecolo, Jean-Marc Nollet a expliqué sur les antennes de la RTBF et de Bel-RTL le choix de son parti de participer à des contacts exploratoires avec le PS et le MR en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles et, le cas échéant, d’engager des négociations.

Le coprésident du parti résume ainsi sa pensée : « Tout faire plutôt que tout fuir ! » Avec au passage une critique acerbe à l’égard du CDH qui « se regarde le nombril » et « adopte une posture pour des raisons internes. » À l’inverse, Ecolo « prend ses responsabilités en cherchant à trouver des solutions. »

Le débat en interne a toutefois été intense. Des membres d’Ecolo estiment que le parti sera dans une situation inconfortable s’il monte dans une majorité avec le PS et le MR, puisque les verts ne seront pas numériquement indispensables. Ainsi, le chef de groupe au parlement de Wallonie, Stéphane Hazée, s’est posé beaucoup de questions à ce sujet. « Mais la réflexion a traversé tout le monde, moi y compris », tranche Jean-Marc Nollet.

La participation d’Ecolo ne se fera pas à n’importe quel prix. La campagne très dure de la part du MR reste dans toutes les mémoires : « On n’oublie pas, mais on vit avec », explique le Carolo. Les verts ont noté que le PS organise des contacts pour « élargir » les cohérences avec Ecolo qui ont donné lieu à la rédaction de lignes stratégiques nourries par les apports de la société civile.

« Ne perdons pas de temps ! »

« Nous sommes prêts à entrer en discussion, mais si c’est pour repartir d’une page blanche, ce sera sans nous. Les notes PS-Ecolo comportent des éléments intéressants qui peuvent être complétés. Ce n’est pas à prendre ou à laisser, mais nous attendons de la part du MR des propositions d’élargissement ou d’approfondissement. Ne perdons pas de temps ! », dit encore Jean-Marc Nollet.

Le MR accepte de rencontrer le PS et Ecolo : « La négociation ne sera pas simple », pointe Willy Borsus

Ecolo ne fonce donc pas tête baissée dans un mariage à trois avec le PS et le MR. Pour s’en convaincre, il suffit de lire la dernière phrase du communiqué publié mercredi soir : « Le conseil de fédération sera, au moment que les co-présidents jugeront le plus opportun, appelé à évaluer ce qui pourrait se dégager de la négociation. »

Le chèque en blanc, ce n’est pas le genre des verts.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Les derniers vrais grands accords en Belgique datent de la fin des années nonante. Depuis, ce pays est complètement paralysé.
» © Dominique Duchesnes.

    Hendrik Vuye: «Vous avez eu Leterme, puis De Wever, demain vous aurez Van Grieken…»

  2. MELANIE DEBIASIO ©DOMINIQUE DUCHESNES

    Les Racines élémentaires de Melanie De Biasio: «J’ai perdu ma voix, j’ai vécu le pire, ça m’a rendu forte»

  3. Cette Congolaise de 36 ans, Kavugho Mbafumoja, ici à l’hôpital général de Beni ce 3 décembre, a survécu à une attaque d’un groupe armé.

    L’est du Congo, nouvelle cible du combat djihadiste

La chronique
  • Dans la hotte de saint Nicolas :{couques}, {nicnacs} et {spéculoos}

    Pour nombre d’entre nous, le 6 décembre fait revivre des souvenirs dont l’évocation suffit à nous convaincre que les enfants sages d’antan étaient bien différents de ceux d’aujourd’hui. Pourtant, même si le contenu de la hotte du grand saint a bien changé, il recèle quelques indémodables qui suscitent chez petits et grands un même élan de gratitude vis-à-vis de ce mystérieux visiteur à qui l’on pardonne bien volontiers son intrusion d’un soir. Dans le sillage de celui-ci, cette chronique vous offre quelques friandises linguistiques qui ont bravé les décennies, tout comme les réalités qu’elles désignent.

    Une couque de Dinant, pas de Reims

    Pas de hotte de saint Nicolas sans couque, gourmandise lexicographique de solide consistance. Une couque bien différente de ces pâtisseries à base de pâte briochée que sont, en Belgique, la couque suisse et la couque au beurre (avec ses déclinaisons aux raisins et au chocolat). Il s’agit d’un pain d’épices à pâte très ferme, ce qui...

    Lire la suite

  • Question à la N-VA: pourquoi se rendre détestable?

    Stop Khattabi » en lettres capitales noires sur fond jaune, avec pour suivre « Pas d’activiste qui puisse contrecarrer les décisions de justice à la Cour constitutionnelle ». Le tout à côté du visage de l’ex-coprésidente d’Ecolo, érigée par la N-VA en ennemie publique numéro un.

    Cette campagne « ad feminam » sur Twitter est pour commencer totalement déplacée alors qu’il existe un Parlement pour...

    Lire la suite