La Grèce frappée par une tornade meurtrière: «C’était le chaos», raconte une rescapée

La Grèce frappée par une tornade meurtrière: «C’était le chaos», raconte une rescapée
AFP

Au moins six touristes étrangers ont péri et une trentaine de personnes ont été blessées lorsqu’une violente tornade accompagnée d’orages de grêle s’est abattue dans la nuit de mercredi à jeudi sur la Chalcidique, en Grèce.

« Un phénomène inédit » : la Grèce frappée par une tornade et de violents orages de grêle, plusieurs morts

Cette région touristique du nord du pays, où l’état d’urgence a été déclaré, présentait un paysage de désolation, jeudi matin, avec de nombreuses voitures retournées, des arbres abattus, des coulées de boue ou encore une taverne coupée en deux, a constaté un correspondant de l’AFP.

Puissant séisme en Californie : une énorme faille observée depuis l’espace (photos)

« C’était un phénomène sans précédent », a indiqué à l’AFP Charalambos Stériadis, responsable de la Protection civile dans le nord de la Grèce. « La Chalcidique a été déclarée en état d’urgence », a-t-il ajouté, évoquant les « vents très forts » et « de violents orages de grêle ».

Les images impressionnantes de la Grèce ravagée par une tornade et de violents orages de grêle

« C’est littéralement sorti de nulle part »

Emily Kishtoo, qui était à une fête sur la plage avec sa famille lorsque la tempête a frappé mercredi soir, affirme à BBC que personne ne s’y attendait : « C’est littéralement sorti de nulle part. »

« Les lumières se sont toutes éteintes alors que nous étions sur la plage, c’était le chaos. Des gens se sont mis à courir, à crier… Ils essayaient de fuir », raconte cette mère de deux enfants, âgés de trois et cinq ans.

Ils se sont alors réfugiés dans un bar, qui a commencé à être inondé. « Il y avait beaucoup d’enfants qui pleuraient. Ils étaient très bouleversés, très, très effrayés », indique-t-elle, désormais hors de danger.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous