La Grèce frappée par une tornade meurtrière: «C’était le chaos», raconte une rescapée

La Grèce frappée par une tornade meurtrière: «C’était le chaos», raconte une rescapée
AFP

Au moins six touristes étrangers ont péri et une trentaine de personnes ont été blessées lorsqu’une violente tornade accompagnée d’orages de grêle s’est abattue dans la nuit de mercredi à jeudi sur la Chalcidique, en Grèce.

« Un phénomène inédit » : la Grèce frappée par une tornade et de violents orages de grêle, plusieurs morts

Cette région touristique du nord du pays, où l’état d’urgence a été déclaré, présentait un paysage de désolation, jeudi matin, avec de nombreuses voitures retournées, des arbres abattus, des coulées de boue ou encore une taverne coupée en deux, a constaté un correspondant de l’AFP.

Puissant séisme en Californie : une énorme faille observée depuis l’espace (photos)

« C’était un phénomène sans précédent », a indiqué à l’AFP Charalambos Stériadis, responsable de la Protection civile dans le nord de la Grèce. « La Chalcidique a été déclarée en état d’urgence », a-t-il ajouté, évoquant les « vents très forts » et « de violents orages de grêle ».

Les images impressionnantes de la Grèce ravagée par une tornade et de violents orages de grêle

« C’est littéralement sorti de nulle part »

Emily Kishtoo, qui était à une fête sur la plage avec sa famille lorsque la tempête a frappé mercredi soir, affirme à BBC que personne ne s’y attendait : « C’est littéralement sorti de nulle part. »

« Les lumières se sont toutes éteintes alors que nous étions sur la plage, c’était le chaos. Des gens se sont mis à courir, à crier… Ils essayaient de fuir », raconte cette mère de deux enfants, âgés de trois et cinq ans.

Ils se sont alors réfugiés dans un bar, qui a commencé à être inondé. « Il y avait beaucoup d’enfants qui pleuraient. Ils étaient très bouleversés, très, très effrayés », indique-t-elle, désormais hors de danger.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Patrick Dewael (Open-VLD), président de la Chambre, est l’un des noms qui circulent pour monter en première ligne.

    Négociations fédérales: qui va monter? Plusieurs noms circulent

  2. d-20191208-3XNE16 2019-12-08 09:11:53

    Le bulletin climatique de la Belgique continue à se dégrader

  3. Le succès des universités francophones est incontestable et la tendance s’inscrit dans le long terme.

    Enseignement supérieur: toujours plus d’étudiants dans les universités francophones

La chronique
  • La grande misère du choix électoral

    Le point qui a le plus surpris dans l’interview que Marc Uyttendaele et moi-même avons donnée au Soir le 23 novembre est apparemment la perspective d’organiser un référendum sur le cadre institutionnel de la Belgique.

    De fait, il y avait de quoi être surpris. Je ne suis pas un partisan déclaré du référendum, et je me rappelle fort bien Marc Uyttendaele, en 1993, s’opposant farouchement, comme Xavier Mabille, à l’idée de demander au peuple de se prononcer sur le cadre fédéral dans lequel basculait officiellement la Belgique à l’époque.

    Je ne veux pas revenir, ici, sur le référendum en tant que tel, qui est à mes yeux un procédé de la dernière chance en...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: l’insulte! Bon sang, mais c’est bien sûr!

    Mais comment n’y ont-ils pas pensé plus tôt ? Les conseillers du Roi avec leurs « Et que je vous sers le café. Et que je vous écoute patiemment »… et Paul Magnette qui fait des vidéos expliquant qu’il recherche « des solutions constructives pour tous, de Zeebruges à Arlon et d’Eupen à Mouscron », en français et en néerlandais ? Que dire des Vande Lanotte, Reynders, Bourgeois et Demotte engoncés dans de chics costumes pour faire honneur à la fonction ?

    ...

    Lire la suite